DutchEnglishFrenchGermanItalianJapaneseSpanish
Accueil > Pratique > Les tiques et la maladie de Lyme
Tiques attention danger
Les tiques sont de retour. Attention danger !!!

Les tiques et la maladie de Lyme

Les tiques sont de retour et avec elles, une maladie redoutable dont on parle trop peu en France : la borréliose de Lyme. Rien que dans notre pays 15 000 cas de borréliose de Lyme sont détectés chaque année. Toute la France ou presque (sont épargnées une petite zone méditerranéenne et des régions de haute altitude), est touchée. Il y a des tiques dans les jardins de Verberie véhiculées par les rongeurs, les hérissons et par vos propres animaux si vous allez en forêt. La maladie de Lyme, transmise par les tiques porteuses d’une bactérie, Borrelia burgdorferi, est en constante progression.

Si la maladie n’est pas détectée dans les jours suivant la piqûre et traitée au stade primaire par des antibiotiques, elle peut entraîner des conséquences très graves.

  • La tique
  • La maladie de Lyme
  • Que faire en cas de piqûre ?

LA TIQUE : UN ENNEMI REDOUTABLE
 Tique adulteNom : TIQUE (une tique).

Catégorie : classe arachnide, sous classe acarien (c’est-à-dire la même classe que les araignées et les scorpions).

Domicile : vit dans des milieux forestiers, péri-forestiers, boisés  où  la végétation  est épaisse. Elle grimpe sur les herbes, les feuilles, les graminées et affectionne  particulièrement les fougères.  
On la trouve dans toutes les forêts de France, et  selon  l’ONF, particulièrement  dans les forêts  picardes.

Spécialité : parasite vorace, après avoir trouvé une proie, elle se fixe sur la peau  et peut alors pendant toute la durée de son repas, alternativement aspirer le sang et réinjecter de la salive.

Agent vecteur de nombreuses pathologies humaines et animales, elle véhicule une bactérie la borréliose-burgdorferi, causant la maladie de Lyme qu’elle transmet par piqûre.

 

 

Chez les humains, la maladie de Lyme peut se manifester par une série d’effets prenant la forme d’éruptions cutanées, de symptômes pseudo grippaux ou de symptômes très marqués affectant les articulations, le cœur et le système nerveux. La maladie se développe en trois phases, les effets les plus graves peuvent survenir plusieurs années après la piqûre.

 

 La plupart du temps, la maladie peut être traitée efficacement, surtout si elle est diagnostiquée à un stade précoce.

Quelles précautions prendre pour éviter les piqûres de tiques ?

  • Lorsque vous vous promenez en forêt ou dans la nature, veillez à rester dans les allées tracées et à ne pas vous frotter aux herbes hautes.
  • Si vous sortez des sentiers battus, ne vous promenez pas jambes nues, portez des vêtements couvrants  de préférence de couleur claire pour repérer la tique et la retirer facilement du vêtement. Porter des chaussettes anti-tiques, des chaussures montantes fermées (des bottes si possible), utiliser des répulsifs (ou insectifuges).
  • Au retour, examiner attentivement toutes les parties du corps pour y dépister les tiques éventuellement fixées à la peau.
  • À la maison, dans le jardin aussi, il est possible de limiter la prolifération des tiques : couper l’herbe, éliminer les feuilles mortes refuges de larves. Inspecter les animaux domestiques.

Si malgré toutes ces  précautions la bestiole a élu domicile sur votre épiderme, pour l’ôter, utilisez une pince spéciale (vendue en pharmacie). Glissez l’outil sous l’acarien et effectuez  une rotation et tirez délicatement.

Prenez immédiatement rendez vous avec votre médecin traitant Cette maladie peut être mortelle !

 

Print Friendly, PDF & Email