DutchEnglishFrenchGermanItalianJapaneseSpanish
Home > Archives > Élections départementales les 22 & 29 mars
Élections départementales 2015
Élections départementales 2015 : voter c'est faire vivre la démocratie

Élections départementales les 22 & 29 mars

Vous allez être amenés à voter pour les élections départementales les 22 et 29 mars prochain. La plupart des électeurs se demandent ce que sont ces élections. Elles correspondent en réalité aux ex-élections cantonales.

A quoi servent-elles ?

Les élections départementales désignent les membres du conseil départemental (ex-conseil général) dans le cadre de nouveaux cantons. En effet ceux-ci ont été redécoupés et l’Oise qui comptait 41 cantons jusqu’à présent n’en comptera plus que 21 après ces élections. Verberie, sera désormais dans le canton de Crépy-en-Valois qui regroupe 25 communes : Auger-Saint-Vincent, Béthancourt-en-Valois, Béthisy-Saint-Martin, Béthisy-Saint-Pierre, Bonneuil-en-Valois, Crépy-en-Valois, Duvy, Éméville, Feigneux, Fresnoy-la-Rivière, Gilocourt, Glaignes, Morienval, Néry, Orrouy, Rocquemont, Russy-Bémont, Saintines, Saint-Vaast-de-Longmont, Séry-Magneval, Trumilly, Vauciennes, Vaumoise, Verberie et Vez.

La loi n° 2013-403 du 17 mai 2013, relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, a modifié le nom de nom de conseil général en conseil départemental.

Un nouveau mode de scrutin

Le mode d’élection de ces conseillers départementaux (ex-conseillers généraux) est également modifié.
Le nouveau mode de scrutin va s’appliquer pour la toute première fois lors des élections départementales de mars 2015.

Deux conseillers départementaux seront élus dans chaque canton au scrutin binominal à deux tours. Les candidats devront désormais se présenter en binôme (une femme | un homme). Pour renforcer la parité, la loi prévoit d’ailleurs que le binôme des remplaçants des candidats doit également être composé de deux personnes de sexes différents, afin que chaque candidat et son remplaçant soient du même sexe. Les binômes de candidats de sexes différents doivent déposer une déclaration conjointe de candidature avant chaque tour de scrutin.

Les conseillers départementaux qui sont élus pour six ans, seront désormais renouvelés en intégralité.

Pour être élu au premier tour, un binôme devra recueillir à la fois la majorité absolue (50% des suffrages exprimés plus une voix) et le quart des électeurs inscrits.  Un second tour est organisé si aucun des binômes ne l’emporte au premier tour.

Au second tour, seuls les binômes ayant obtenu au moins 12,5% des voix des électeurs inscrits sont autorisés à se présenter. Cependant, comme cette seconde condition est plutôt restrictive, notamment en raison de l’abstention souvent élevée, le code électoral autorise le binôme qui a recueilli le plus de suffrages, après le binôme remplissant les conditions, à se maintenir, ou les deux si aucun ne remplit les conditions, comme cela était déjà le cas précédemment avec le scrutin uninominal. Au second tour, la majorité relative (le plus grand nombre de voix) suffit pour être élu.

 Si la notion de conseiller départemental vous échappe encore, regardez la vidéo ci-dessous.

Voter c’est faire vivre la démocratie, alors rendez-vous les 22 et 29 mars prochains !

Quels sont les documents à présenter le jour du vote ?
    
Pour voter, il est nécessaire d’être inscrit sur les listes électorales du bureau de vote où on se présente et de justifier de son identité. La présentation de la carte électorale n’est pas obligatoire (mais conseillée car sur cette carte est inscrit le bureau où vous devez vous rendre pour voter). Il faut impérativement présenter une pièce d’identité afin de pouvoir voter.

Liste des pièces d’identité acceptées :

  • Carte nationale d’identité ;
  • Passeport ;
  • Carte d’identité d’élu local avec photographie, délivrée par le représentant de l’Etat ;
  • Carte d’identité de parlementaire avec photographie, délivrée par le président d’une assemblée parlementaire ;
  • Carte vitale avec photographie ;
  • Carte du combattant de couleur chamois ou tricolore ;
  • Carte d’invalidité civile ou militaire avec photographie ;
  • Carte d’identité de fonctionnaire de l’Etat avec photographie ;
  • Carte d’identité ou carte de circulation avec photographie, délivrée par les autorités militaires ;
  • Carte de famille nombreuse avec photographie délivrée par la Société nationale des chemins de fer ;
  • Permis de conduire ;
  • Permis de chasser avec photographie, délivré par le représentant de l’Etat ;
  • Livret de circulation, délivré par le préfet en application de la loi n° 69-3 du 3 janvier 1969 ;
  • Récépissé valant justification de l’identité, délivré en échange des pièces d’identité en cas de contrôle judiciaire, en application du neuvième alinéa (7°) de l’article 138 du code de procédure pénale.

Ces titres doivent être en cours de validité, à l’exception de la carte nationale d’identité et du passeport, qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés.

Print Friendly